Certaines aides auditives remboursées intégralement

Certaines aides auditives remboursées intégralement

Depuis le 1er janvier 2021, la prise en charge par la Sécurité sociale des audioprothèses évolue. Les assurés choisissant les appareils inclus dans le dispositif du « 100 % santé » seront entièrement remboursés.

Le prix du premier modèle sera plafonné à 950 € (au lieu de 1 100 € en 2020) pour les personnes âgées de plus de 20 ans. 240 € seront pris en charge par l’Assurance maladie et 710 € par les complémentaires santé.

Pour profiter du « 100 % santé », il est indispensable d’avoir souscrit une assurance complémentaire santé, individuelle ou collective, mais pas n’importe laquelle : elle doit être reconnue « responsable ». Concrètement, aujourd’hui, la quasi-totalité des contrats commercialisés remplissent les critères d’éligibilité fixés par la Loi et relèvent de cette catégorie.

Mais certaines offres d’entrée de gamme ne couvrant que l’hospitalisation, par exemple, risquent de ne pas entrer dans le cadre règlementaire.

Dans ce cas, ou faute de mutuelle, vous ne bénéficiez pas du reste à charge zéro pour une audioprothèse de classe I mais uniquement de l’encadrement des prix et de la meilleure prise en charge par l’Assurance Maladie.

Ce remboursement intégral (sans reste à charge) des aides auditives était prévu dans le cadre de la réforme dite « 100 % santé » par un décret publié au Journal officiel du 12 janvier 2019.

  • Les aides auditives de classe I, qui relèvent de l’offre « 100 % santé », sont soumises à un prix limite de vente et sont entièrement remboursées. Ce sont des équipements avec au moins 3 options parmi les suivantes : réducteur d’acouphène, connectivité sans fil, réducteur de bruit du vent, synchronisation du son entre les 2 oreilles, directivité microphonique adaptative, bande passante élargie ≥ 6 000Hz, apprentissage de sonie, réducteur de réverbération. Ils sont proposés avec une période d’essai de 30 jours minimum avant achat et une garantie de 4 ans.
  • Les aides auditives de classe II, en dehors du « 100 % santé », sont des dispositifs à prix libre dans lequel les fonctionnalités des appareils ne permettent pas de garantir une absence de reste à charge. Toutefois, le reste à charge est modéré.

Rappel : Pour bénéficier du remboursement d’un appareillage sur mesure, vous devez présenter une ordonnance à un audioprothésiste. Depuis le 1er janvier 2020, tous les audioprothésistes doivent obligatoirement établir et proposer un devis comportant au moins une offre « 100 % santé » pour chaque oreille.

Pour en savoir plus : Aides auditives : quelle prise en charge ? 

Nous rappelons le partenariat de Générations Mouvement avec  Audika, en vous rendant sur le site marchand, vous y trouverez l’agence la plus proche de chez vous.

Source : Service Public, Que Choisir (mars 2020), Gemouv35

Laisser un commentaire